USV / FCM : Un retour costaud...

26 mars 2017 - 22:22

Pour cette nouvelle journée de la phase retour, l'équipe A comme l'équipe C du FC Ménil jouait contre son homologue de l'USV. Le premier match se jouait à Villiers-Charlemagne pendant que l'autre avait lieu à Ménil. L'équipe B était exempte d'adversaire.

 

US Villiers-Charlemagne A - FC Ménil A

Cet après-midi, l'équipe fanion du FC Ménil se déplaçait au stade municipal de Villiers-Charlemagne pour affronter le leader du championnat. Les tangos devaient s'attendre à livrer une grosse performance pour rester dans la course à la montée, qui plus est, contre un collectif toujours invaincu...

Après une dizaine de minutes de jeu, les locaux qui ouvraient la marque... La réaction méniloise ne se faisait pas attendre. Tom Renou lançait Abdou Mcolo qui obtenait un penalty, et Frédéric Fleurie le transformait : 1-1 ! Mais avant la mi-temps les Caropolitains reprenaient l'avantage.

Au retour des vestiaires, les tangos remettaient le pied sur le ballon. Alors, Abdou Mcolo centrait en retrait et Frédéric Fleurie égalisait de nouveau ! La partie restait ouverte avec des occasions de part et d'autre. Finalement, le score ne bougeait plus et chacune des formations glanait 2 points supplémentaires.

L’œil du coach, Christophe Pinson :

"Aujourd'hui c'était un très gros match... Un très gros match de l'ensemble de l'équipe ! Le nul reste logique. Pourtant, nous avons eu le ballon la plupart du temps et nous aurions même pu obtenir la victoire !"

 

FC Ménil C - US Villiers-Charlemagne C

L'équipe C méniloise recevait au stade municipal l'US Villiers-Charlemagne pour un match entre deux formations très proches au classement... D'ailleurs, pour rappel, à l'aller les tangos l'avaient emporté sur le terrain de Villiers-Charlemagne.

Le match commençait alors. Mais l'équipe redoutée de l'USV venait marquer le premier but sur un centre. Quelques minutes plus tard, les visiteurs doublaient la mise suite à un ballon mal dégagé. À la pause le score restait à l'avantage des Caropolitains.

En seconde période, les accélérations adverses mettaient de nouveau à mal la défense méniloise qui encaissait un nouveau but. Néanmoins, les tangos continuaient à jouer le jeu. En fin de partie, les adversaires plus en forme faisaient plier les joueurs ménilois et inscrivaient deux buts coup sur coup ! Soudain, Romuald Bertho venait nettoyer la lucarne des visiteurs et sauver l'honneur. Mais suite à un ballon perdu, l'US Villiers-Charlemagne renfonçait encore le clou... 

Commentaires